Menu
Créer un contenu
News débat et opinion
Billet : Méfions-nous des précommandes
Partager sur :

Avant les années 2000 et même bien au-delà, le principe de précommande, dans le jeu vidéo et ailleurs, n'était clairement pas la norme. Acheter l'exemplaire d'un jeu ne pouvait se faire qu'au jour de sa sortie, parfois au prix d'une impatience excessive à faire le pied de grue devant un revendeur le Jour-J. Le paiement en ligne et le dématérialisé aidant, le procédé est aujourd'hui devenu une constante, au moins en ce qui concerne les plus grosses productions du média qui nous intéresse ici.

La pratique peut-être parfois rondement menée et même s'avérer assez avantageuse pour le joueur qui place sa confiance dans un produit avant même d'avoir posé les mains dessus. Accès une poignée de jours avant les autres, ristourne d'un certain pourcentage, obtention d'items inédits... autant des petits avantages plus connus aujourd'hui sous le nom de « bonus de précommande ». Accepter de payer pour un produit qui techniquement n'existe pas encore est une sorte d'acte de foi, un achat dicté autant par l'impatience que par l'enthousiasme ressentit à l'égard d'une licence qui trônera « day one » fièrement dans notre bibliothèque physique ou virtuelle. Cependant, la pratique devrait toutefois inviter à la méfiance.

Billet : Méfions-nous des précommandes

En premier lieu, précommander un jeu revient à capitaliser sur la qualité d'un titre dont on ne sait pas s'il sera bon ou non. Aujourd'hui, le moindre trailer d'annonce est assorti d'une offre de précommande, même lorsque la diffusion de la bande-annonce est séparée de nombreux mois de la commercialisation effective, si tant est qu'elle soit déterminée, ce qui n'est pas toujours le cas. Précommander un jeu, c'est estimer que les promesses faites lors de l'annonce seront tenues. Dans une industrie qui s'est taillé la réputation de rarement faire coller l'étiquette au produit, la déception lors de la prise en main d'un jeu en dessous des qualités promises est un risque réel. De plus, nous le savons, il est rare aujourd'hui qu'un titre soit parfaitement complet ou optimisé lors de sa sortie. Les lancements médiocres ou franchement ratés ne sont certes pas la norme, mais ils sont récurrents. Tout le monde se souviendra de la sortie PC de Batman Arkham Knight, injouable, même sur les configurations musclées et ce pendant une longue période de temps. No Man's Sky, pour citer le plus évident, n'a clairement pas été à la hauteur de ses promesses. Les exemples de jeux qui peuvent être considérés comme des produits finis se raréfient et il n'est pas rare de devoir attendre une poignée de jours voire de semaines avant d'espérer obtenir une expérience satisfaisante.

Billet : Méfions-nous des précommandes

Au-delà de ça, s'il était à une époque assez légitime de précommander, à l'heure de la dématérialisation, inutile de préciser que vous n'aurez aujourd'hui que très peu de chances de vous trouver face à une pénurie du jeu convoité au jour de sa sortie. Si vous êtes conservateur et êtes attaché aux versions physiques, il est évident que les revendeurs auront la plupart du temps de nombreux exemplaires en stock, exemplaires que vous pourrez même trouver dans certaines grandes surfaces si vous n'avez pas de boutique spécialisée à proximité. La précommande permet à l'éditeur de s'assurer en avance des ventes d'un jeu avant même qu'il soit sorti et ne donne, la plupart du temps, que des bonus accessoires ou dispensables.

Billet : Méfions-nous des précommandes
Billet : Méfions-nous des précommandes

La pratique a d'ailleurs connu des dérives. Nous nous souvenons tous des bonus de précommande de Deus Ex : Mankind Divided, qui reposaient sur un principe peu élégant : plus les précommandes étaient nombreuses, plus les bonus associés étaient importants. Heureusement rapidement supprimé, ce système témoignait de la manière dont les éditeurs comptent presque autant sur les précommandes que sur les ventes pour s'assurer du succès de leur produit. Et si une entreprise sait à l'avance que son jeu sera rentable quoiqu'il arrive, la volonté de faire tous les efforts pour sortir un titre soigné et complet sera amoindrie et souvent reportée sur les semaines suivant la mise en rayon. Cela ne tire pas l'industrie vers le haut et est sans doute pour partie responsable du triste constat que la plupart des jeux d'envergure ne peuvent être considérés comme « achevés » au jour de leur sortie. Pire encore, l'argument des menus rabais consentis aux précommandes est malmené par les exemples, qui se multiplient, de AAA voyant leur tarif divisé par deux à une poignée de semaines de leur lancement. De quoi faire grincer les dents des joueurs logiquement frustrés d'avoir fait confiance à un jeu qui s'avère décevant et qui ont payé au prix fort leur anticipation.

Par ailleurs, la précommande peut créer des différences injustes de contenu, selon que vous achetiez votre version chez un revendeur plutôt qu'un autre. Il devient alors parfois compliqué, même en cas de précommande, d'être certain d'avoir exactement la même version qu'un autre ayant jeté son dévolu sur une édition plutôt qu'une autre.

Précommander un jeu est légitime et compréhensible et même parfois avantageux, notamment lorsque dans le cadre du nouvel épisode d'une série, les segments précédents sont offerts en bonus. Mais en règle générale, la pratique n'est pas différente de n'importe quelle publicité dont le principe est de nous faire acheter un produit sans aucune connaissance de sa qualité. A l'exception que, dans la publicité généraliste, le produit vendu existe déjà. Pas d'hostilité aveugle, mais, méfiance, donc.

Billet : Méfions-nous des précommandes
Profil de [87],  mostli.com

COMMENTAIRES


Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
p6du95
p6du95
MP
le 05 févr. à 21:24

Pour ma part, il s'agit dans les quelques cas où je le fais, d'un acte d'encouragement par rapport au travail déjà fourni par les développeurs, par rapports aux extraits de jeux, aux phases de test,d'alpha,beta déjà proposés...

Ca n'est ni systématique ni régulier, mais si ca peut aider certains studios en leur disant " j'ai apprécier ton travail, je soutiens ton idée par ma précommande :ok: ", ca peut valoir le coup.

Lire la suite...
Jeremietheysset
Jeremietheysset
MP
le 03 févr. à 23:14

Moi franchement j'adore tous vos avis de personnes qui veulent jouer les pros les connaisseurs et fins analystes c'est n'importe quoi vous écrivez comme si vous déteniez la science infuse la clé de la vérité genre critiquer telle partie du texte du rédacteur ou dire la question n'est pas preco pas preco mais à qui? Le rédacteur va pas s'amuser à dire ça ca n'est pas vraiment éthique il se doit être global et impartial il peut pas s'amuser à dire "bon les gars attention precommandez red dead 2 avec rockstar c'est tranquille" mais attention à ne pas precommander un destiny car c'est bungie le studio. Puis vous avez pas tous autre chose à foutre que du bla bla sans cesse sur tout et n'importe quoi n'importe quel sujet de merde ça devient débat national on dirait des gamins s'amusant a se contredire tout le temps

Lire la suite...
Coercitif
Coercitif
MP
le 28 janv. à 17:03

Et si une entreprise sait à l'avance que son jeu sera rentable quoiqu'il arrive, la volonté de faire tous les efforts pour sortir un titre soigné et complet sera amoindrie et souvent reportée sur les semaines suivant la mise en rayon. Cela ne tire pas l'industrie vers le haut et est sans doute pour partie responsable du triste constat que la plupart des jeux d'envergure ne peuvent être considérés comme « achevés » au jour de leur sortie.

J'aime bien ce billet, je trouve la critique intelligente. Un facteur pernicieux, surtout conjugué à celui des DLCs.

Pire encore, l'argument des menus rabais consentis aux précommandes est malmené par les exemples, qui se multiplient, de AAA voyant leur tarif divisé par deux à une poignée de semaines de leur lancement. De quoi faire grincer les dents des joueurs logiquement frustrés d'avoir fait confiance à un jeu qui s'avère décevant et qui ont payé au prix fort leur anticipation.

Ça manque d'éléments concrets là par contre. Qui, quoi, quand, dans quelle proportion ?

Lire la suite...
dg37
dg37
MP
le 25 janv. à 16:45

Je pense que le débat ne se trouve pas dans le fait de choisir ou non si c'est bien de précommander ou pas, mais plutôt sur comment les studios créent le jeu.
C'est sur que quand le jeu sort bourré de bug et qu'on est obligé d'attendre pour télécharger un patch puis d'en retélécharger d'autres etc, qu'on précommande ou pas ne change rien.
Maintenant les jeux sortent en kit et plus totalement terminé comme c'était le cas du temps de la ps2 par exemple.
C'est dommage c'est comme ça que les studios sortent les jeux aujourd'hui.

Lire la suite...
-Wise-
-Wise-
MP
le 24 janv. à 13:01

Je preco genre un ou deux jeux par an, que ce dont je suis très fan. Ce depuis 15 ans. Aucun soucis, aucune déception, faut juste se renseigner avant sur comment le jeu s'annonce.
Aucun avoir non plus, on ne paye jamais en preco.
Bref, pas de problème, pas de quoi en chier des galettes.

Lire la suite...
GS_Nastuko
GS_Nastuko
MP
le 23 janv. à 13:43

Je ne comprend pas trop l’intérêt du précommande sachant que le jeu n'est pas encore abouti.
En gros, l'éditeur sait qu'il fera, mais ne sait pas si celui ci sera un grand succès commercial ou non, on fait le boulot des autres en précommandant des produits encore plus cher qu'il ne le sera à sa sortie...

Ex : Fallout 76, plein pot à sa sortie, moins de 15€ aujourd'hui.
Pourtant le jeu est récent !

Le pire, c'est que les joueurs achètent un pack dont on ne sait pas si le jeu sera plus abouti ou non, s'il y a 99% des joueurs qui précommandent, il y a de forte chance que l'éditeur le rendent "incomplet" pour insister les joueurs à acheter les DLC/Pass de saison pour s'en foutre plein les fouilles.

Le mieux, est d'attendre que le produit soit abouti, et si par malheur l'éditeur nous impose des DLC à gogo, le choix est vite fait. Les pigeons achètent, les plus intelligents économisent.

Lire la suite...
maanara
maanara
MP
le 23 janv. à 10:29

A mon sens, ce n'est pas préco/ pas préco qui doit être la question, mais plutôt "à qui?".
La différence entre une précommande et un financement participatif est assez ténue dans l'idée, elle est quasi nulle dans l'exercice comptable.
Un petit/moyen studio qui voit un grand nombre de précommandes, peut se permettre de rajouter du budget sur la production du jeu, qui se traduirait par des ajouts positifs. Voire par des "paris" qui n'auraient pas été tenté (peur d'être trop clivant etc etc). Savoir que l'on sera rentable avant la sortie du jeu (ou au minimum que ce ne sera pas une catastrophe industriel) peut clairement libérer sur beaucoup de points.
Pour les grosses prod', la bible du jeu restera inchangée quel que soit le message, le volume de préco ne sera qu'une stats auprès des actionnaires ou investisseurs et ne concernera que le financier et le marketing, jamais le créatif

Lire la suite...
QuantumProtocol
QuantumProtocol
MP
le 23 janv. à 04:25

Je préco très rarement mes jeux, faut vraiment que je sois un grand fan d'une franchise pour que je préco (Hitman 2 / RE2 récemment). Sinon j'attend patiemment les tests spécialisés et autres vidéo-tests sur Youtube avant de sortir la CB.
Précommande = Très rarement et selon la franchise
Day One = Rarement
Soldes = Régulièrement
GOTY/Complete Edition = Certainement

Lire la suite...
Alf_Seyfried
Alf_Seyfried
MP
le 22 janv. à 14:04

Le dessin de LPP résume bien la situation ^^

Lire la suite...
yaloue
yaloue
MP
le 22 janv. à 13:36

les préco je prends au dernier moment, comme la cette semaine pour RE2 remake.
et encore je le prend car il a été annoncé qu'il n'y aurait pas de DLC.

Non parce que acheté les jeux day one ca c'est fini, tu payes ton jeu 70€, 6 mois après t'as un DLC à 35€,
et l'année suivante, on te fait le pack jeu+ DLC à 40€
c'est du pur foutage de gueule pour les joueurs qui ont fait le succès de leur jeu, (ceux qui achètent à la sortie) eg : Horizon zero dawn ; FFXV......

Lire la suite...
Top commentaires
RPGamer4Ever
RPGamer4Ever
MP
le 21 janv. à 10:55

précommander le jeu devrait juste servir à avoir son jeu à l'avance ou en temps et en heure
encore une fonction pratique et utile qui a été dénaturée pour vendre du jeu en kit
quand on voit les patch qu'il faut avant d'avoir le jeu conforme et optimisé (quand le jeu est bien suivi) c'est vraiment du pigeonnage oui !

Lire la suite...
foumisque
foumisque
MP
le 21 janv. à 10:53

Quand 87 nous invitais dans un billet, il y a quelques mois, à être plus dociles:
http://mostli.com/news/954292/billet-communication-reveal-les-joueurs-ne-doivent-pas-condamner-un-studio-par-frustration.htm
Ce n'est pas une raison suffisante pour enterrer des jeux qui n'ont pas encore vu le jour, et encore moins pour discréditer l'ensemble d'un studio. La patience est une vertu, et de la frustration naît le désir. Autant d'adages dont il s'agirait parfois de se souvenir.

Il nous invite aujourd'hui à l'être moins… On avance…

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.12 €
  • Console Nintendo Switch avec paire de Joy-Con - gris
    297.00 €
  • Kingdom Hearts 3
    49.50 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Game : Project Z
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
mostli.com